Hommage à Chantal Sébire - qu'elle puisse enfin reposer en paix

C'est que qu'elle désirait surement le plus au monde quand "c'est arrivé".

Quoi me direz vous; son "décès" vous répondrais-je.

La fin de sa souffrance morale et physique, la fin du regard des gens sur elle qui n'avait surement pas demandée d'être choisit par cette maladie.

Je suis un simple humain et mes propos n'engage que moi; peut être vos idées sont-elles différentes; mais ne sommes nous pas dans un pays "libre" ou chacun a le droit de penser ce qu'il veut ... .. .

"" Le Doute est un hommage rendu à l'espoir.""

<<  Lautréamont  >>

*-*-*-*-*-*-*-

Au moins, désormais, elle a surement  finit de souffrir; la médecine se refuse à aider les malades en phases terminales, mais la médecine a t'elle le droit de "torturer" des malades qui ne demandent qu'a ce que l'on abrège leurs souffrances.

Vous pouvez mourrir dans un accident de voiture ou en tombant d'une échelle; mais vous ne pouvez pas vous "suicider" de votre propre chef ou demander à ce que l'on vous aide pour que cela soit fait, disons d'une manière plus "proffessionelle"

Notre vie ne nous appartient pas en faît - c'est affolant de constater celà

Ci dessous la recopie (sans les photos) de l'article parut dans : Le FIGARO

*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*-*

· Chantal Sébire ne serait pas morte naturellement Il n'y a «pas de cause spécifique pouvant expliquer le décès» de Chantal Sébire, selon les conclusions de l'autopsie. Des analyses toxicologiques de substances retrouvées dans le corps de l'enseignante sont en cours. . · Chantal Sébire autopsiée contre l'avis de ses proches INFO LE FIGARO - Les premières constatations semblent renforcer l'hypothèse d'une mort naturelle de la quinquagénaire. » LIRE - Notre dossier spécial · Une législation différente d'un pays européen à l'autre Sur le sujet, il n'y a pas d'harmonisation au sein de l'UE, même si ces dernières années, certains États ont légalisé l'euthanasie. · · Le voile se lève sur les euthanasies clandestines Cette démarche n'est pas chiffrée mais existe. Le développement des soins palliatifs est une condition de sa disparition. · · Pr Beloucif :«Améliorer l'accompagnement des mourants» Anesthésiste-réanimateur à l'hôpital Avicenne de Bobigny, le Pr Sadek Beloucif était membre du Comité national d'éthique en 2000 lorsque celui-ci avait rendu un avis très remarqué insistant sur l'exception d'euthanasie. . · Les techniques marketing de l'Association pour le droit à mourir Au coeur de l'affaire Sébire, l'ADMD, présidée par Jean-Luc Romero, utilise tous les moyens de la communication et du lobbying. . «Il ne faut pas légiférer en période d'émotion» VIDÉO - Pour Martine Perez, chef du service Sciences au Figaro, le débat sur l'euthanasie doit faire l'objet d'une «vraie réflexion de fond». . . · Le cas Sébire relance le débat sur la loi Léonetti La mort de Chantal Sébire suscite une vive émotion et relance le débat sur l'euthanasie. » LIRE : Le gouvernement divisé sur le cas Sébire . . · Chantal Sébire est morte Atteinte d'une maladie incurable, elle avait demandé à être euthanasiée. Sa requête avait été rejetée par la justice. On ignore pour l'instant les causes de sa mort. . · Euthanasie : engageons le débat Le cas Chantal Sébire a ravivé le débat sur l'euthanasie en France. Le gouvernement exclut pour l'instant de modifier la loi Leonetti, mais veut l'évaluer. Le Conseil de l'Ordre des médecins «réflechit» à «l'assistance médicale à la mort délibérée». Qu'en pensez-vous ? · . Le gouvernement divisé Prenant le contre-pied de Rachida Dati, Bernard Kouchner, médecin de formation, avait plaidé mercredi pour que la malade ait droit, comme elle l'avait demandé, à mourir par euthanasie. Euthanasie : la colère de Marie Humbert AUDIO - La maman de Vincent Humbert, le jeune homme tétraplégique qui avait demandé qu'on l'aide à mourir, s'insurge après le rejet de la demande d'euthanasie de Chantal Sébire. . . · Chantal Sébire ne sera pas euthanasiée en France Comme elle s'y attendait, cette femme défigurée par une maladie rare qui lui inflige d'atroces souffrances, ne sera pas autorisée à prendre le produit mortel qu'elle désire. . . · L'affaire Chantal Sébire : l'analyse de Martine Perez Pour la chef du service science au Figaro, «l'affaire Chantal Sébire est un nouvel appel à la légalisation de l'euthanasie en France».



23/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 63 autres membres