Définition du mot : Orgasme (multiples lectures.....)

Définition du mot : Orgasme (multiples lectures.....)

( 2008-03-23 )

Orgasme

Beaucoup d'hommes et de femmes se posent cette question : certaines femmes seraient-elles clitoridiennes et d'autres vaginales ? L'orgasme ne pourrait se déclencher que par la stimulation du clitoris pour certaines ou par le rapport sexuel pour d'autres ?

C'est oublier que la fonction érotique est le fruit d'un apprentissage, tous les chemins du plaisir peuvent s'apprendre. Encore faut-il savoir qu'ils existent.

A la différence de l'homme qui concentre la plus grande partie de sa sensibilité au niveau du gland du pénis, il semble que pour la femme le plaisir, l'orgasme peut résulter de stimulations de zones différentes :

  • Le clitoris est une des parties les plus sensibles du corps de la femme, son rôle est exclusivement sexuel. Des capteurs sensoriels spécifiques de la volupté y sont en grand nombre. Il peut être stimulé directement par des caresses manuelles ou buccales, ou indirectement lors du rapport sexuel par l'intermédiaire des petites lèvres.
  • Certaines zones du vagin et en particulier la paroi antérieure du vagin avec le point G ou zone de Gräfenberg. La stimulation peut être manuelle ou par le coït, l'homme étant derrière la femme.
  • Le col de l'utérus qui est stimulé par les mouvements de poussée effectués par le pénis lors du coït.

A partir de la stimulation de ces zones, de manière isolée ou simultanée, l'orgasme peut se déclencher.

Rappelons ici que l'orgasme est un phénomène psychophysiologique qui se déclenche dans le cerveau et s'accompagne de manifestations physiques en particulier les contractions rythmées du périnée et de l'utérus (ces contractions ne sont pas toujours perceptibles) et de la chute de la tension sexuelle.

Ces orgasmes provoqués par des voies différentes ont parfois un vécu subjectif qui leur est propre :

  • L'orgasme déclenché par la stimulation du clitoris est jugé par certaines femmes comme plus intense,
  • Celui déclenché par le coït, par la stimulation de la paroi antérieure du vagin dans certaines positions et par la stimulation du col de l'utérus, apparaît comme plus interne, plus profond mais moins intense et plus subtil. Il s'accompagne d'halètements, la femme retient sa respiration et parfois lors de l'orgasme un cri est émis.
  • La stimulation de ces différentes zones simultanément associe des sensations intenses et internes

Chaque femme découvre les chemins de l'orgasme qui lui sont propres, par les stimulations et les positions qu'elle préfère, mais rien n'est donné d'emblée et au fil des expériences la sexualité évolue, s'enrichit.

Nous sommes loin de l'époque où l'on attribuait une supériorité morale ou affective à un type d'orgasme... Actuellement seule la qualité du plaisir entre deux adultes consentants a son importance qu'importe le moyen de l'obtenir.

Dr Agnès Mocquard

-----------------------------------------------------------

Qu'est-ce que l'orgasme ?

"Paroxysme du plaisir", "véritable raz-de-marée", "tremblement de terre", "vague déferlante", "petite mort"… Les descriptions imagées ou romantiques de l'orgasme ne manquent pas ! Mais, concrètement, de quoi s'agit-il exactement ? Détails techniques…

L'orgasme est un ensemble de manifestations, à la fois physiques et psychologiques, qui se mettent en place au maximum de la phase d'excitation sexuelle. C'est un "stade ultime" de l'acte sexuel, qui apporte satisfaction et laisse celui qui le vit "rassasié".

Mais de quoi parle-t-on ?

L'orgasme, paroxysme de la période d'excitation, est généralement associé chez l'homme à l'éjaculation et à la contraction des muscles du périnée. Chez la femme, à la rétraction du clitoris, à des contractions musculaires saccadées périnéales et intra-vaginales. Chez les partenaires des deux sexes, la fréquence cardiaque augmente, les vaisseaux sanguins se dilatent, les poils se hérissent, les mamelons sont turgescents et pendant tout ce temps, on ferme généralement les yeux car il y a une photophobie (transitoire !). Il faut noter que certaines rares femmes dites " femmes fontaines " peuvent émettre, au moment de l'orgasme, une quantité parfois impressionnante de liquide, telle une éjaculation. Plutôt embarrassées, celles-ci consultent parfois en se croyant incontinentes ! En réalité, ce geyser inodore est encore mystérieux, en général d'un volume de 3 à 5 centimètres cubes, il est décrit comme une substance laiteuse de saveur douce *.

Pourquoi est-ce si bon ?

Comme d'habitude en matière de sexe (et d'amour !) le plus important se passe… dans la tête ! Hormis les manifestations physiologiques décrites ci-dessus, le plaisir physique, comme le sport, déclenche en effet la sécrétion, par l'hypophyse (une petite glande cérébrale) d'endorphines, des molécules 100 % naturelles et très proches de la morphine, qui procurent une sensation de bien-être et de plénitude… et expliquent qu'on se sente si bien "après" ! De plus, selon Theresa Crenshaw, auteur de " l'alchimie de l'amour et du désir", l'acte sexuel déclencherait également la libération de DHEA (ou déhydroépiandréostérone), qui jouerait un rôle antidépresseur : sa concentration au moment de l'orgasme serait multipliée par cinq !

Par quoi l'orgasme est-il déclenché ?

Là est toute la question ! "Il n'y a pas d'orgasme normatif, explique Marie-Hélène Colson, sexologue. Une chose est certaine : sur ce point, là encore, l'homme et la femme sont aux antipodes l'un de l'autre !

S'il est simple, et généralement vite obtenu chez l'homme, il est beaucoup plus incertain chez la femme, et se fait généralement bien plus attendre… C'est là que réside la difficulté d'une relation sexuelle satisfaisante ! "Déclenché par la stimulation des zones sexuelles, il demande à la femme d'avoir appris à "habiter son corps", de s'être débarrassée de certains blocages éducatifs et de tabous intimes susceptibles de la bloquer, et de l'empêcher de se laisser suffisamment aller. De la même façon, la femme doit "conquérir sa sexualité", et il n'est pas anormal qu'une jeune fille ne le connaisse pas à ses premiers rapports sexuels".



23/03/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres