Questions pour nos Neuronnes (réponses fournies au cas ou)

Quelques énigmes diverses...


1 - Les pauvres en ont,
Les riches en ont besoin,
C'est pire que le diable,
Et quand on en mange, on en meurt.

2 - Les pauvres en ont beaucoup,
Les rois et reines en ont peu,
Dieu n'en a aucun.

3 - Certains pêcheurs l'utilisent.
Autrefois les dames en avaient une boite.

4 - Si on m'approche, je tue
Mais sans moi personne n'existerait.

5 - On peut me briser rien qu'en prononçant mon nom.

6 - Je suis au début de la nuit,
A la fin du matin
Et deux fois dans l'année.

7 - On me jette lorsque l'on a besoin de moi,
Mais on me ramasse lorsque je ne suis plus utile.

8 - On me trouve chez les hommes et chez les femmes
L'ennemi n'en n'a qu'un
Mon inverse est « déteste ».

9 - Sympathique, je me révèle mystérieusement.

10 - Je suis humide
Et les poils ne m'aiment pas…
Car je suis leur mauvais présage.

11 - Je réponds toujours quand on m'appelle.

12 - Sans elle, impossible d'être docteur !

13 - Quand on me perd, tout est à refaire !
Ses coups peuvent parfois être bien bénéfiques !

14 - Ivre, je ne peux la prendre,
Mais pressé, je la taille.

15 - On dit qu'ils se ressemblent,
Pourtant parfois ils s'assemblent ou se repoussent !

16 - Amie du vent, je fais avancer les choses.

17 - Dure, parfois polie,
Mais souvent sans coeur!

18 - Le long de la rivière, je coule des jours paisibles.
Activité préférée des fonctionnaires, des éboueurs et de la SNCF,
Quand on me fait, c'est signe d'un certain mécontentement !

19 - Pour arriver à le manger, il faut jeter l'extérieur et faire cuire l'intérieur,
Manger ensuite l'exterieur et jeter l'intérieur.

20 - Souvent demandé avec appréhension,
Grand, on me considère comme un sport,
Mais je peux être aussi récompense !

21 - Tourner ainsi me fait toujours revenir sur mes pas !
A l oreille je suis essentiellement féminine.

22 - Peut être utilisée à la pêche,
Une fois sur soi, elle est agaçante.

23 - Dans les eaux, je me trouve,
On m'y trouve si je déprime,
Mais J'exprime volontier une certaine pression.

24 - Même haut, avec moi je suis encore supérieur !
Même bas, avec moi je suis encore inférieur !
Associé au jour, je suis opposé à la lumière !
Associé au temps, cela met en retard !

25 - Autrefois, à la garder je risquais de perdre la vie.

26 - Pour moi, on vend aussi la mèche,
J'en fais voir de toutes les couleurs,
Mais j'ai mon utilité dans un moteur.

27 - A cheval, elle n'est pas explosive !

28 - Un "i" me sépare de la maison des morts.

29 - Très diversifiée, elle peut paradoxalement être classique.

30 - On fait silence quand je passe.

31 - Celui de la voix, n'a nul besoin d'être collé.

32 - Je suis aussi à l'aise dans l'eau que dans le ciel.

33 - On ne m'apprecie ni petit, ni grand,
Mais on m'efface avec une solution.

34 - Fine, méfiez vous de mes bottes.

35 - Belle, je suis prometteuse,
En avoir qu'une est signe d'honnêteté.

36 - Jadis j'étais vénérée par les hommes,
J'exerce mon pouvoir sur eux...
Tout comme sur les eaux,
Seuls les loups me restent fidèlent et chantent pour moi.

37 - Né d'un mariage coloré,
Par l'eau, ma mère, je suis né,
Quand père lumière l'a fécondée,
Trésors divins gisent à mes pieds.

38 - Unique, son opposé est interdit.

39 - Dans le doute on me consulte,
Car je ne peux me tromper.
Je peux être petit, en couleur ou propre,
Et chaque année je connais de nouveaux changements.

40 - Je ne suis pas le point fort des femmes,
Mais elles y monte pour protester.

41 - Couchée avec mes sœurs, j'ai la tête rose ou rouge,
Quand on me frotte, j'ai la tête blanche et jaune
Et dès qu'il y a un coup de vent, j'ai la tête noire.

42 - Je possède un chapeau mais je n'ai point de tête,
J'ai un pied et ne possède point de soulier.

43 - Si tu trouves le passage, alors je t'apparais.
Tu pourras me garder ou bien me partager.
Mais si tu me partages, alors je disparais.

44 - Je suis présent au milieu de l'année
Et au début de la nuit,
Mais on me trouve aussi dans la journée.

45 - Je ne suis là que si on me cherche,
Dès qu'on me trouve je n'existe plus.

46 - Je suis fine et brillante.
Mon corps est gracieux.
Quand j'écarte les jambes, j'écarte aussi les yeux.

47 - Je suis la seule qualité humaine que personne ne peut légitimement revendiquer.

48 - Bien que je reste immobile, je peux marcher ou m'arrêter
Et même si jamais je ne descend, il faut sans cesse me remonter.

49 - Lorsque dans les champs on me trouve, de blé je suis,
Lorsque dans l'assiette je tombe, de sel je suis.
Entre deux entonnoirs le temps je compte.
Ceux qui m'ont en perdent la raison.
Mais par les marins je suis redouté.

50 - J'ai un lit mais je ne dors pas,
J'ai des bras mais pas de mains,
J'ai des lacets mais pas de chaussures.

51 - Je réchauffe neufs petites qui ne cessent de me tourner autour.
L'une de ces petites est déjà assez forte pour tous vous porter,
Alors que moi je me cache le soir de peur d'une plus petite qu'elle.

52 - On me met sur la table,
On me coupe
Et pourtant on ne me mange pas,
On me bat par plaisir.

53 - Ma monture ne mange jamais,
Elle ne boit jamais non plus,
D'ailleurs ses verres sont impossibles à remplir,
Car les branches auxquelles ils s'accrochent n'ont pas de feuilles.

54 - Je tue tout le monde, bêtes, arbres fleurs et homme,
Je ronge le fer,
Réduit les pierres en poussière
Et rabat les hautes montagnes,
Pourtant dès que l'on se lasse de me voir passer
C'est moi qu'on tue.

55 - Je suis quelque chose dont personne ne veut
Mais que personne ne veut perdre.

56 - Je commence par un e, je me termine par un e
Et je ne contiens qu'une lettre
Pourtant je ne suis pas la lettre "e".

57 - Je suis le maître de 25 soldats et sans moi Paris sera pris.

58 - Sans aile je vole,
Sans voix je cris,
Sans yeux je vois.

59 - Quand j'ai deux s on peut me manger.
Quand on m'en retire un on ne le peut plus.

60 - Je suis ce que je suis,
mais je ne suis pas ce que je suis,
car si j'étais ce que je suis,
je ne serais pas ce que je suis.

61 - Je suis, je ne suis plus, j'étais et je vais être.
Veut-on me retenir, je suis mort pour jamais.
Mais pour jamais aussi je suis prêt à renaître.
Je meurs toujours, toujours je nais.

62 - Sans moi, s'effondreraient les cathédrales.
Je suis la solution,
Pour m'élever depuis le sol et atteindre le Paradis.

63 - Je vais très vite et pourtant je n'ai ni jambes ni ailes.
Vous aurez beaucoup de mal à vous mesurer à moi,
Mais si vous y arrivez, cela fera beaucoup de bruit.
Vous voulez me saisir ? Impossible !
Me voir. Je suis invisible.

64 - Je suis le début de l'éternité,
La fin de l'espace,
La naissance de chaque espèce,
La mort de toute race.

65 - J'ai des rues sans chaussées,
Des villes sans immeubles,
Des forêts sans arbres,
Des rivières sans eau.

66 - Je pique mais je n'ai pas d'épines,
J'ai une queue que je traîne,
Et dont je laisse des parcelles,
Dans chaque trou que je traverse.

67 - Parfois je suis fort,
Parfois je suis faible.
Je parle toutes les langues
Sans jamais les avoir apprises.

68 - Dès que vous me connaissez, vous voulez me partager.
Mais dès lors, je ne suis plus...

69 - Pour me respecter il faut me donner.
Pour me donner il faut m'avoir.

70 - Nous sommes deux soeurs,
Nous sommes fragiles,
Mais à nous deux, nous pouvons faire disparaître le monde.

71 - Cinq voyelles, une consonne en français composent mon nom.
Et je porte sur ma personne,
De quoi l'écrire sans crayon.

72 - Quand on tombe sur moi, on n'est pas tout a fait soi-même
Quand on me fait, c'est qu'on boude
Je suis toujours au commencement, au début.

73 - On ne peut me voir,
Mais je suis toujours devant vous.

74 - Qu'on m'enlève une lettre, qu'on m'en enlève deux, trois ou quatre, je suis toujours le même.

75 - Du repos des humains, implacable ennemie,
J'ai rendu mille amants envieux de mon sort ;
Je me repais de sang et je trouve ma vie,
Dans les bras de celui qui recherche ma mort.

76 - Enfant de l'art, enfant de la nature,
Sans prolonger les jours, j'empêche de mourir ;
Plus je suis vrai, plus je fais d'imposture,
Et je deviens trop jeune à force de vieillir.

77 - Même si je n'ai pas le bonheur de vous plaire,
Je n'en serai pourtant pas autrement surpris
Car vous auriez, lecteur; et beau dire et beau faire
Jamais je ne serais un jour de votre avis ;
Même en me renversant, je vous en avertis,
Vous ne me feriez pas changer de caractère.

78 - On se jette souvent sur ce qui s'y trouve.
Quand on s'y trouve, c'est qu'on est à l'aise
Quand on la trouve, c'est l'équilibre.

79 - Tout paraît renversé chez moi !
Le laquais précède le maître,
Le manant passe avant le roi,
Le simple clerc avant le prêtre,
Le printemps vient après l'été,
Noël avant la Trinité.
C'en est assez pour me connaître.

80 - Devine-moi car j'en suis digne
Je me cache lorsque je sers
Je suis souvent dans les vers
Et l'on me trouve à chaque ligne.

81 - Je viens sans qu'on y pense,
Je meurs en ma naissance
Et celui qui me suis,
Ne vient jamais sans bruit.

82 - Je suis : facile, rentable, légal.
Mais je ne peux jamais avoir plus de deux de ces qualificatifs.



Réponses : avant de chercher à lire les solutions, il est plus utile de réfléchir au problème posé.
- Ne jetez pas l'éponge, vos neurones peuvent faire mieux.
- Les solutions sont volontairement dans une couleur peu lisible, mais on y arrive quand même.
- Si vous avez des soucis de vue et ne parvenez pas à lire les réponses, pour faire apparaître les solutions,
sélectionnez tout ce qu'il y a dessous et les réponses apparaîtrons.

1 - Rien.
2 - Des semblables.
3 - La mouche.
4 - Le soleil.
5 - Le silence
6 - La lettre 'n'.
7 - L'ancre.
8 - La lettre "M".
9 - L'encre.
10 - La mousse.
11 - L'écho.
12 - La thèse.
13 - La main.
14 - La route.
15 - Les aimants.
16 - La voile.
17 - La pierre.
18 - La grève.
19 - L'épi de maïs.
20 - Le prix.
21 - La boucle.
22 - La mouche.
23 - Le bar.
24 - Contre.
25 - La bourse.
26 - La bougie.
27 - La bombe.
28 - Le cimetère.
29 - La musique.
30 - Un ange.
31 - Le timbre.
32 - L'étoile.
33 - Le problème.
34 - La lame.
35 - La parole.
36 - La lune.
37 - L'arc en ciel.
38 - Le sens.
39 - Le dictionnaire.
40 - Le créneau.
41 - L'allumette.
42 - Le champignon.
43 - Le secret.
44 - La lettre "n".
45 - L'énigme.
46 - La paire de ciseaux.
47 - La modestie.
48 - Le réveil.
49 - Le grain.
50 - La rivière.
51 - Le soleil.
52 - Le jeu de carte.
53 - Les lunettes.
54 - Le temps.
55 - La guerre.
56 - L'enveloppe.
57 - La lettre "A".
58 - Le vent.
59 - Le poisson.
60 - Le berger.
61 - Le temps.
62 - La clé.
63 - Le son.
64 - La lettre "e".
65 - La carte géographique.
66 - L'aiguille.
67 - L'écho.
68 - Le secret.
69 - La parole.
70 - Les paupières.
71 - L'oiseau.
72 - La tête.
73 - L'avenir.
74 - Le facteur.
75 - La puce.
76 - Le portrait.
77 - non.
78 - L'assiette.
79 - Le dictionnaire.
80 - L'hameçon.
81 - L'éclair.
82 - Le travail.



MERCI DE VOTRE PASSAGE 


14/02/2008
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Photo & Vidéo pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 49 autres membres